1) Qu’est-ce que le Panel Suisse LGBTIQ+ ?

Le Panel Suisse LGBTIQ+ est dirigé par Dr. Léïla Eisner et Dr. Tabea Hässler. Il s’agit d’une étude longitudinale évaluant la situation des personnes LGBTIQ + (lesbiennes, gays, bisexuels, trans, intersexes et queer) en Suisse de manière annuelle. L’objectif du Panel Suisse LGBTIQ+ est d’étendre notre compréhension de la manière dont les personnes LGBTIQ+ se sentent intégrées dans la société suisse et de l’évolution de la situation au fil du temps. Suivre les personnes dans le temps est important car nous en savons très peu sur la manière dont les opinions et les niveaux de bien-être peuvent changer en réponse à l’actualité de la société (p.ex., extension de la loi anti-discrimination, légalisation potentielle mariage homosexuel). Nous pensons que les connaissances accumulée par le Panel Suisse LGBTIQ+ ont une grande pertinence pratique pour les personnes LGBTIQ+ et cis-hétérosexuelles, les personnes dans le contexte éducatif, les organisations à but non lucratif, les praticien.ne.x.s et les décideurs politiques visant à promouvoir la santé et l’intégration des personnes LGBTIQ+ .

2) Quel est le but du Panel Suisse LGBTIQ+ ?

Partout dans le monde, les personnes LGBTIQ+ sont toujours confrontées aux préjugés, à la discrimination et aux inégalités structurelles. Il en va de même en Suisse, où une grande majorité de personnes LGBTIQ+ signalent un taux alarmant de discrimination et de rejet. En outre, les personnes LGBTIQ+ en Suisse sont confrontées à de nombreuses inégalités sur le plan légal. La situation évolue cependant rapidement. En raison de ces changements rapides, nous avons lancé le Panel Suisse LGBTIQ+ qui vise à évaluer (et à communiquer sur) la façon dont la santé et le sentiment d’inclusion des personnes LGBTIQ+ en Suisse évoluent au fil du temps. L’enquête couvre des sujets émergents dans le contexte suisse (par exemple, la légalisation du mariage pour les couples de même sexe), les expériences personnelles des personnes LGBTIQ+ (par exemple, le soutien, la discrimination, le coming out, les expériences dans le contexte scolaire) ainsi que les actions pour changer la situation en Suisse. Nous pensons que ces informations ont une grande pertinence pratique.

3) Puis-je rejoindre le Panel Suisse LGBTIQ+ ?

Oui, vous pouvez trouver notre troisième enquête annuelle ici. Envoyez-nous un e-mail si vous souhaitez participer à la prochaine enquête.

4) Qui peut participer ?

Les personnes LGBTIQ+ et les personnes hétérosexuelles cisgenres vivant en Suisse peuvent participer à l’enquête.

5) Beaucoup de personnes ont déjà participé à l’enquête. Pourquoi devrais-je participer ?

En participant à cette enquête, vous contribuerez à un projet de recherche en cours qui couvre toute la Suisse. Pour pouvoir représenter tout le monde de manière fiable, nous avons besoin d’un éventail de participant.e.x.s aussi diversifié et large que possible. Chaque personne participant à l’étude est extrêmement importante pour nous, car chaque réponse peut contribuer à accroître la fiabilité et l’exactitude de nos conclusions. En guise de remerciement, tous les participant.e.x.s participeront à un tirage au sort pour un bon d’une valeur de 100 CHF et deux bons d’une valeur de 50 CHF chacun

6) J’ai déjà participé l’année passée, pourquoi devrais-je participer à nouveau cette année ?

Veuillez répondre au questionnaire même si vous pensez que vos opinions sont les mêmes que l’année dernière ou si vous n’y avez pas participé auparavant. Ceci est très important, car nous ne saurons pas lesquels de vos opinions ont changé et lesquels restent les mêmes à moins que vous ne répondiez également aux questions cette année. Nous essayons en outre d’atteindre les personnes qui n’ont pas été contactées l’année précédente. Veuillez noter que vos réponses sont vitales pour la poursuite du projet et que vos réponses à ce questionnaire fourniront toujours des informations extrêmement précieuses même si vous ne serez peut-être pas disponible pour participer les années suivantes. La plupart des gens peuvent remplir le questionnaire en 20 à 30 minutes environ. Certaines des questions sont de nature délicate et vous êtes libre de laisser en blanc toutes les questions auxquelles vous ne vous sentez pas à l’aise de répondre.

7) Pourquoi avez-vous différentes versions du questionnaire ?

Pour tenir compte des défis spécifiques (p. ex., situation juridique, discrimination) auxquels sont confrontés différents sous-groupes de la communauté LGBTIQ+, nous avons conçu différentes versions d’un questionnaire en ligne adaptées aux minorités sexuelles (c.-à-d. Les personnes ayant une orientation sexuelle minoritaire comme les personnes homosexuelles, lesbiennes, bisexuelles ou pansexuelles) et les minorités de genre (par exemple, les personnes qui s’identifient comme trans ou intersexes). Parce que l’orientation sexuelle et l’identité de genre sont distinctes, les gens peuvent être membres à la fois de minorités sexuelles et de genre. Afin de maintenir l’uniformité de la durée de l’enquête, nous avons affecté des personnes à une seule version du questionnaire. Cependant, il y avait une option pour remplir la version pour les minorités sexuelles et celle pour les minorités de genre. Enfin, les personnes cis-hétérosexuelles intéressées ont également été invitées à participer à l’enquête.

8) Dans quelles langues le questionnaire est-il disponible ?

Le questionnaire est disponible en français, allemand, italien, et anglais.

9) Pourquoi ai-je l’impression que certaines questions sont répétitives ?

En statistiques, il est commun d’utiliser plusieurs questions liées à un sujet pour mesurer l’attitude sous-jacente. Idéalement, les questions ne devraient pas être trop répétitives. Nous travaillons toujours à l’amélioration de notre questionnaire et votre contribution nous aidera à l’affiner.

10) Puis-je suggérer une question pour l’enquête de l’année prochaine ?

Lorsque vous participez à l’enquête, vous pouvez suggérer des sujets que nous devrions couvrir dans l’enquête de l’année prochaine. Nous incluons toujours certaines de ces suggestions dans nos questionnaires.

11) Comment le Panel Suisse LGBTIQ+ est-il financé ?

Le Panel Suisse LGBTIQ+ est soutenu par le Fonds national suisse par le biais d’une bourse AGORA (CRARP1_198594).

12) Qui est derrière le Panel Suisse LGBTIQ+ ?

Dr. Léïla Eisner (Université de Lausanne) et Dr. Tabea Hässler (Université de Zurich) ont initiéle Panel Suisse LGBTIQ+. Vous pouvez en savoir plus sur notre équipe ici.

13) Quels sont les détails d’approbation éthique du Panel Suisse LGBTIQ+ ?

Le Panel Suisse LGBTIQ + est revu tous les trois ans par le comité d’éthique de l’Université de Zurich. Numéro de référence: 19.12.2

14) Comment protégez-vous mes données personnelles et mes coordonnées ?

Nous prenons très au sérieux la confidentialité de nos participant.e.x.s. Toutes les informations que vous fournissez resteront confidentielles et ne seront pas associées à votre nom. Les données de votre questionnaire sont donc anonymisées. Toutes les adresses e-mail sont stockées séparément des données du questionnaire. Les coordonnées des participant.e.x.s sont utilisées uniquement dans le but de les contacter pour continuer leur participation au Panel Suisse LGBTIQ+ et pour leur fournir des informations et des commentaires sur les résultats de recherche du Panel Suisse LGBTIQ+.

15) Où puis-je en savoir plus sur les récentes découvertes du Panel Suisse LGBTIQ+ ?

Vous pouvez en savoir plus sur les résultats récent. Le Panel Suisse LGBTIQ+ dispose également d’une page Facebook, d’un compte Instagram et d’un compte Twitter, que nous mettons régulièrement à jour avec des informations sur l’étude, des résumés et des vidéos. Nous publierons également nos résultats dans des revues scientifiques.

Vous avez d’autres questions sans réponse? N’hésitez pas à nous contacter: contact@swiss-lgbtiq-panel.ch